Les tourbières dans le monde

Visites terminées : 0

Plus de 180 pays possèdent un type particulier de zone humide appelé tourbière : leur sol est rempli d’une substance appelée tourbe. 

Aujourd’hui, nous allons explorer quelques-uns de ces mystérieux écosystèmes pour comprendre ce qui les rend si uniques et pourquoi leur protection devrait être une priorité. 

Prêt.e à partir ? 

Saisissez votre prénom pour commencer. 

Bienvenue à notre voyage à la découverte des tourbières, {nom} ! 

Votre première question est probablement,  

Qu'est-ce que la « tourbe » ?! 

La tourbe est de la matière organique en décomposition, des plantes mortes qui n'ont pas encore complètement pourri. 

Les tourbières en sont constituées en abondance.  

La tourbe contribue à la formation d’écosystèmes complexes et prospères, parfois appelés aussi tourbières, marais, marécages et marais.  

Ces écosystèmes jouent un rôle inégalé dans la régulation de notre climat et stockent deux fois plus de carbone que toutes les forêts du monde réunies !  

Mais le carbone n'est pas la seule chose que les tourbières ont en réserve. 

Explorons ce qui rend les tourbières de la planète si diverses et uniques.  

Choisissez un lieu sur la carte en cliquant sur une épingle.  

Visitez 4 tourbières ou plus et recevez une récompense ! 

Choisissez votre premier emplacement. 

Bienvenue dans le complexe de tourbières du bassin du Congo !  

Ici, se trouve le complexe de tourbières de la Cuvette Centrale qui s'étend à travers la République démocratique du Congo et la République du Congo. Ce n'est que récemment que nous avons découvert que ces tourbières constituent probablement la plus grande zone de tourbières tropicales du monde !  

Ces tourbières vierges contiennent plus de 30 gigatonnes de carbone, ce qui équivaut à plus de 15 ans d'émissions de dioxyde de carbone des États-Unis et est similaire au stock de carbone en surface de l'ensemble des forêts du bassin du Congo.  

Wildlife Conservation Society

Pleins feux sur les espèces 

Cet adorable animal, qui ressemble presque à un humain, est un bonobo, une espèce courageuse et têtue maintenant menacée d'extinction. 

Suivant
Wildlife Conservation Society

Bienvenue aux tourbières du plateau de Ruogerai !  

Ces terres dominées par la laîche stockent de grandes quantités d'eau et l'acheminent vers d'autres zones en aval. Elles abritent également des espèces rares et menacées de l'Himalaya, dont le grand goéland à tête noire, le plus grand goéland du monde !  

Le passé et le présent 

L'histoire nous montre que nos comportements peuvent avoir des impacts environnementaux qui durent des centaines d'années. Il y a 5 000 ans, lorsque le pâturage du bétail a été introduit dans la région, les tourbières ont fondamentalement changé et sont devenues plus vulnérables à l'érosion. Cela a conduit à un modèle de surpâturage des terres qui se poursuit encore aujourd'hui. En fait, la superficie de tourbe dégradée a presque été multipliée par deux au cours des 40 dernières années. 

Pleins feux sur les espèces 

Cet animal adorable et rare est appelé un plateua pika. Le plateau peut être minuscule, mais son rôle dans son habitat est énorme : il aide à recycler les nutriments du sol, fournissant ainsi de la nourriture aux prédateurs tels que les renards, les belettes, les faucons, les chats du pôle asiatique, les buses des hautes terres et les hiboux. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'un millier de pikas dans la nature. 

 

Suivant

Bienvenue dans les tourbières d'Angleterre !  

Autrefois sites symboliques et précieux pour les rituels culturels, la plupart des tourbières d'Angleterre ont été asséchées pour le pâturage et l'agriculture. Malgré les dégâts qu'elles ont subis, ces écosystèmes abritent toujours des animaux sauvages et rendent des services naturels qui profitent aux humains. 

Le saviez-vous ?   

On considère généralement que les forêts tropicales humides sont les plus grands réservoirs de carbone du monde. Mais en fait ce sont les tourbières qui remportent la palme ; on estime que les quantités de carbone stockées uniquement dans les tourbières d'Angleterre sont de l’ordre de 3 à plus de 16 milliards de tonnes de carbone !  

Pleins feux sur les espèces 

Faites la rencontre du machaon ou Grand porte-queue (Papilio machaon), un insecte étonnant qui vit le plus clair de son existence, bien que courte, dans les tourbières d'Angleterre. Quand ces petites créatures ne sont que des chenilles, ils ont une façon originale de se protéger des prédateurs : en gonflant un organe orange derrière la tête appelé « osmeterium », en dégageant une odeur d'ananas et en avertissant les mangeurs de chenilles de rester à l'écart ! 

Suivant

Bienvenue aux tourbières du Brésil !  

Si l'Indonésie est peut-être le plus célèbre des points chauds des tourbières, le Brésil est en fait le leader mondial des tourbières tropicales, dont une grande partie se trouve dans le bassin amazonien du sud du Brésil.  

Travailler en tandem 

Les tourbières du Brésil ont leurs propres avantages uniques, mais elles sont également cruciales pour la préservation de la biodiversité dans les forêts tropicales voisines. Lorsqu'une tourbière est brûlée, le feu crée une brume toxique qui peut se propager dans les forêts voisines. Les scientifiques ont découvert que la bioacoustique, la communication des animaux, est moins importante dans les forêts touchées par la brume toxique des feux de tourbe. Et si l'on peut penser que la nature est appréciée pour sa tranquillité, le calme dans la nature n'est pas toujours une bonne chose ! La bioacoustique est un moyen de déterminer si un écosystème est actif et sain.  

Suivant

Bienvenue à la tourbière de Ballynahone !  

Foisonnant d’espèces rares et captivantes et contribuant à la régulation du climat et des inondations, cette tourbière est un véritable trésor de services écosystémiques. 

Ben Hall

Pleins feux sur les espèces 

Dans la tourbière Ballynahone, une espèce de mousse appelée Sphagnum pulchrum ou, pour ceux d'entre nous qui n’arrivent pas à prononcer le latin, sphaigne remarquable, appelée ainsi car elle scintille. Cette mousse unique peut être facilement reconnaissable, mais sa rareté signifie que vous ne la verrez probablement pas. Les mousses de sphaigne comme celle-ci sont des machines à capture de carbone surpuissantes. Et grâce à leur physiologie unique, elles peuvent contenir de 16 à 26 fois leur poids en eau. En plus de nettoyer et de stocker l'eau et le carbone, elles contribuent à maintenir le sol en bonne santé, ce qui est essentiel pour la croissance de la végétation qui alimente ensuite le reste de la chaîne alimentaire. Pas étonnant qu'on l'ait qualifiée de remarquable !  

Tina Claffey

Donner l'exemple 

Ne vous réjouissez pas trop à l’idée de partir à la recherche de la sphaigne remarquable : la tourbière de Ballynahone est une zone de conservation dont l’accès au public n’est pas autorisé. Bien que cela puisse sembler radical, ce genre de mesure peut contribuer à préserver des habitats particulièrement délicats afin que nous puissions continuer à profiter de leurs bienfaits pour les générations à venir. 

Suivant
Tina Claffey

Bienvenue dans les tourbières indonésiennes !  

On trouve des tourbières à travers toute l'Indonésie, et on peut dire qu'elles sont plus vulnérables à la destruction humaine que toutes les autres tourbières du monde. En 2015, l'Indonésie a été confrontée à l'un des pires incendies de tourbières de l'histoire. Bien que les effets de l'incendie se fassent encore ressentir aujourd'hui, le pays s'efforce d'éviter les futurs incendies et de restaurer les tourbières dégradées. 

Le chocolat coupable 

Une partie de ce qui met en danger les tourbières indonésiennes pourrait bien se trouver dans votre garde-manger. Les tourbières indonésiennes ont été drainées et converties en huile de palme agricole, qui servait à produire toute une série de produits de tous les jours comme les tablettes de chocolat. Bien qu'il y ait toujours de nouvelles choses à apprendre sur les tourbières, ce qui ne change pas, c'est notre besoin d'utiliser nos voix pour demander leur gestion durable et leur protection. Et cela implique de consommer des produits provenant de sources durables et exempts d'huile de palme non durable. 

La ruée vers la restauration 

L'Indonésie s'est lancée dans un vaste projet de restauration des tourbières, visant à restaurer 1 000 000 d'hectares d'ici la fin de 2020. Le pays mise sur la capacité de la technologie à contribuer à ces efforts de restauration, en utilisant des données provenant de la production participative (corwdsourcing) pour surveiller les feux de tourbe et suivre les progrès de la restauration. 

Suivant

Bienvenue aux tourbières de Moscou, en Russie ! 

Les tourbières occupent près de 8 % de la superficie de la Russie. 

Ces écosystèmes importants abritent une variété étonnante de plantes et d'animaux, mais parmi leurs habitants les plus spectaculaires, on trouve ses nombreux oiseaux. 

 À la fin de la saison de reproduction, la population de cygnes, de canards, d'oies et de foulques atteint 90 millions d'individus !  

L'Arctique en feu 

Lorsqu’on pense à la région de la Sibérie russe, on pense en général à des vents froids et à des montagnes enneigées, et non à la chaleur et au feu. Mais les tourbières sibériennes ont fait la une des journaux en 2020 lorsqu'elles ont été incendiées en raison d’une vague de chaleur survenue dans la région en raison de la brume toxique qu'elles émettent, qui pourrait exacerber les symptômes de la COVID et d'autres maladies respiratoires.  

NASA

Coincées dans un cercle vicieux 

Vous savez ce qu’est un cercle vicieux ?  

C’est actuellement ce à quoi les tourbières russes font face en ce moment même. 

Lorsque les tourbières sont drainées et brûlées, par exemple pour la conversion agricole ou la sylviculture, tout le carbone qui y est stocké est libéré dans l'atmosphère, contribuant ainsi au réchauffement continu de notre planète. Et comme nous le savons, des conditions plus chaudes et plus sèches augmentent les cas d'incendies qui endommagent encore plus les tourbières, et le cycle se répète.  

 

Suivant

Bienvenue à la Peninsula Mitre !  

Cette bande de terre, située dans la partie la plus occidentale de la Grande île de la Terre de Feu, est le plus important puits de carbone d'Argentine. Elle stocke 315 millions de tonnes de carbone, soit l'équivalent de plus de trois ans d'émissions du pays.

Tompkins Conservation

Le saviez-vous ?   

Si les écosystèmes de tourbières partagent des caractéristiques similaires, tous les types de tourbe n'absorbent pas la même quantité de carbone. L'Astelia pumila, très répandue dans la péninsule Mitre, est une sorte d'éponge championne du monde : elle absorbe quatre fois plus de carbone que les autres espèces absorbant le carbone.  

Tompkins Conservation

Une introduction dangereuse 

Certaines espèces de faune présentes sur la péninsule de Mitre ne lui est pas bénéfique ! Les chevaux et le bétail laissés sur la péninsule par les éleveurs qui exploitaient autrefois ces terres, et leur poids important peut endommager les tourbières délicates. Les castors, qui ne sont pas originaires d'Amérique du Sud, construisent des barrages qui détournent l'eau de son cours naturel, ce qui provoque l'assèchement des tourbières.

Tompkins Conservation

Leçon d'Histoire 

Ces tourbières se sont formées il y a 18 000 ans, pendant l'ère glaciaire ! Comme vous pouvez l'imaginer, le faible taux de croissance des tourbières signifie qu'il leur faut beaucoup de temps pour se rétablir une fois altérées. C'est l'une des raisons pour lesquelles leur conservation doit être une priorité. 

 

Tompkins Conservation

Les habitants des tourbières 

La péninsule Mitre était autrefois habitée par des chasseurs-cueilleurs connus plus tard sous le nom de Haush ou Manekenk. Aujourd'hui, les visiteurs de la péninsule peuvent trouver des pointes de flèches ou d'autres vestiges de cette culture, finalement été décimée par la colonisation.

Tompkins Conservation

Saisir l'opportunité 

Contrairement aux tourbières de nombreux endroits dans le monde, celles de la péninsule Mitre existent toujours dans un état de conservation et de fragmentation satisfaisant, ce qui signifie qu'il est encore temps de les protéger et d'assurer leur conservation à long terme. Des organisations communautaires oeuvrent à la protection de la péninsule depuis plus de 17 ans. L'une de ces organisations est Rewilding Argentina, un partenaire stratégique de Tompkins Conservation, dont le travail sur le projet a commencé en 2018. Par leur intermédiaire, Tompkins Conservation vise à ce que la péninsule Mitre et ses eaux environnantes deviennent un parc provincial entouré d'une zone marine protégée sans prise, une nouvelle destination pour le tourisme axé sur la nature et un moteur pour le développement local à la pointe du continent sud-américain.

Suivant
Tompkins Conservation

Bienvenue dans l'écosystème des tourbières de Suède !  

La Suède est riche en tourbières : elles couvrent environ 15 % de sa superficie totale. Malheureusement, elles ont été historiquement drainées pour la production de bois, mais l'assèchement se produit beaucoup moins aujourd'hui que dans les décennies précédentes grâce aux efforts du gouvernement suédois. 

Morts et vivants 

Le parc national suédois de Store Mosse présente un mélange d'arbustes et de laîches vivants et morts. On y trouve des espèces comme la sphaigne et la linaigrette à queue de lièvre, une plante à fleurs qui ressemble à une boule de coton. La végétation morte est ce qui forme finalement la tourbe elle-même, ouvrant la voie à un tout nouvel écosystème rempli de vie. Malgré toute la matière morte qu'elles contiennent, les tourbières sont très efficaces pour nourrir la vie ! 

Suivant

Bienvenue dans les basses-terres de la baie d'Hudson !  

Situées en Ontario et au Manitoba, ces tourbières constituent l'un des plus grands complexes au monde.  

Hôtel Hudson

Les basses-terres de la baie d'Hudson font office d’hôtel pour les oiseaux migrateurs comme le râle jaune et les oies des neiges. Ces espèces, et d'autres, font un arrêt dans les basses-terres pendant leur parcours de migration, à la recherche d'un endroit pour se reposer et, bien sûr, d'un petit déjeuner continental gratuit ! 

 

 

Chaud et froid 

Dans le climat froid du Canada, le réchauffement de la planète peut endommager les tourbières de deux manières différentes : en asséchant celles qui sont humides et en dégelant celles qui sont gelées. Cela les rend plus vulnérables aux incendies extrêmes qui endommagent la tourbière et libèrent tout le carbone qu'elle stocke. 

Suivant

Bienvenue au parc national Słowiński !  

Cet écosystème de tourbières situé le long de la côte baltique de la Pologne a été historiquement dégradé par le drainage et l'exploitation de la tourbe. Mais des efforts sont déployés pour restaurer ses capacités à stocker le carbone et à réguler les niveaux d'eau. 

Le saviez-vous ?  

Plus de 260 espèces d'oiseaux vivent dans le parc national de Slowinski, ce qui en fait une plaque tournante de la diversité des oiseaux. Et, bien sûr, de l'observation des oiseaux !  

Passé et présent 

Parfois, les efforts de conservation peuvent bénéficier du soutien total des communautés environnantes, mais ils sont néanmoins entravés par des actions du passé. C'est le cas du parc national Słowiński, où des fossés de drainage datant du XIXe siècle permettent toujours à l'eau de se déverser dans la mer Baltique, asséchant les tourbières et les rendant plus vulnérables aux incendies.  

 

Suivant

Bienvenue au marais d'Agusan !  

Cette tourbière fait partie d'une zone protégée aux Philippines qui couvre plus de 14 000 hectares. Le marais d'Agusan abrite quelque 1 332 espèces d'oiseaux, 112 espèces de fougères et de plantes, et 65 espèces de papillons. 

Tourisme responsable 

L'écotourisme peut sembler une bonne chose, mais il peut perturber des écosystèmes délicats comme le marais d'Agusan s'il n'est pas pratiqué de manière responsable. Voici comment vous pouvez vous assurer que vous observez les zones naturelles d'une manière qui leur soit bénéfique et non nuisible. 

Fait amusant 

Si le marais d'Agusan vous semble familier, c'est peut-être parce qu’il est mentionné dans le livre Guiness des records du monde. Le marais abrite un célèbre personnage nommé "Lolong", un crocodile de 6,17 mètres de long ! 

Suivant

FÉLICITATIONS, {NAME} ! 

Vous avez visité quelques-unes des nombreuses tourbières uniques du monde entier et vous avez vu de vos propres yeux de quelles manières elles soutiennent la vie sauvage et les communautés humaines.  

#WildForLife récompense les explorateurs comme vous en leur offrant la chance de gagner une vidéo de leur champion-ne préféré-e. 

Saisissez votre adresse électronique pour avoir la chance de remporter cette récompense et choisissez ci-dessous la célébrité dont vous souhaitez recevoir un message ! 

Une fois que vous avez saisi vos informations, n'oubliez pas de retourner sur la carte et de visiter d'autres lieux. 

Vous pouvez également consulter la page d'accueil de #WildForLife pour plus de ressources sur les tourbières que vous venez d’explorer.