Bienvenue au voyage des marins ! 

Saisissez votre prénom pour commencer. 

Salut, {NAME}!

 

Aujourd’hui, vous allez explorez trois écosystèmes uniques mais connectés dans le magnifique pays des Caraïbes qu’est Belize : les mangroves, les coraux, les herbiers marins et les récifs coraliens. Belize est un petit pays à l’avant-garde mondiale de la protection de ses océans. 

 

Choisissez votre personnage : 

LES MANGROVES 

Gardiennes des côtes 

Bordant les côtes tropicales comme des ange-gardiens, les mangroves protègent la vie sur terre des effets néfastes des tempêtes et des vagues qui se renforcent en raison du réchauffement des mers dû au changement climatique. 

Elles sont également des habitats essentiels pour de nombreuses espèces marines et peuvent même former leurs propres îles. Elles sont importantes pour la sécurité alimentaire, car elles constituent des habitats primordiaux pour la croissance de nombreuses espèces de poissons commerciales, et sont importantes pour l’atténuation du changement climatique car elles sont des puits de carbone extrêmement efficaces. 

Mais elles sont gravement menacées par le développement du littoral, l'aquaculture, la pollution et d'autres impacts humains. Les mangroves disparaissent à un rythme 3 à 5 fois plus rapide que les autres forêts, et nous avons déjà perdu plus d'un quart de la couverture originelle des mangroves. 

LES MANGROVES 

Gardiennes des côtes 

Bordant les côtes tropicales comme des ange-gardiens, les mangroves protègent la vie sur terre des effets néfastes des tempêtes et des vagues qui se renforcent en raison du réchauffement des mers dû au changement climatique. 

Elles sont également des habitats essentiels pour de nombreuses espèces marines et peuvent même former leurs propres îles. Elles sont importantes pour la sécurité alimentaire, car elles constituent des habitats primordiaux pour la croissance de nombreuses espèces de poissons commerciales, et sont importantes pour l’atténuation du changement climatique car elles sont des puits de carbone extrêmement efficaces. 

Mais elles sont gravement menacées par le développement du littoral, l'aquaculture, la pollution et d'autres impacts humains. Les mangroves disparaissent à un rythme 3 à 5 fois plus rapide que les autres forêts, et nous avons déjà perdu plus d'un quart de la couverture originelle des mangroves. 

Il faut revoir vos nœuds, moussaillon !

Profitez des océans est un bonus supplémentaire aux avantages sanitaires, environnementaux et économiques que nous tirons des écosystèmes marins, mais la navigation de plaisance peut endommager ces environnements fragiles. 

Il n’est jamais trop tard pour commencer à pratiquer le nettoyage des déchets, l’ancrage approprié et d’autres pratiques de navigation responsables qui protègent les océans et les nombreux avantages qu'ils nous procurent. N'oubliez pas que ce que vous faites dans votre bateau de plaisance s’applique également aux bateaux plus grands et aux bateaux de croisière. Si vous partez en croisière, faites preuve de bon sens et trouvez un opérateur qui place son impact environnemental au cœur de ses pratiques commerciales : réduire les plastiques à usage unique, être économe en énergie et éliminer les déchets de manière responsable. Vous serez peut-être surpris, mais de nombreux navires se contentent de déverser leurs déchets en mer pour éviter de payer pour leur élimination. 

En savoir plus sur la Décennie de la restauration et son lien avec les océans.

Maintenant que vous savez dans quelle mesure une navigation responsable peut contribuer à la protection des écosystèmes marins, pourquoi ne pas commencer le voyage en choisissant un personnage différent ? 

  • 5
  • /

Vous remontez votre poisson préféré, mais il a l'air petit. 

 

Que faites-vous ?  

Libérez-le ! 

Les poissons immatures qui ne se sont pas encore reproduits sont importants pour le maintien de la population d’une espèce. Vous pouvez retirer doucement votre hameçon et remettre le poisson en liberté rapidement pour assurer sa sécurité et une durée de vie prolongée ! 

  • 1
  • /

Vous grignotez alors que le bateau de plongée se dirige vers la mangrove. Vous repérez un mérou : 

 

Lui donnez-vous un morceau de votre goûter ? 

Ne nourrissez pas les poissons ! 

Même un peu de nourriture, ou une nourriture que nous considérons comme « naturelle », peut perturber les processus d’alimentation des créatures marines. Elles apprendront ainsi à associer les humains à la nourriture, ce qui peut nuire à leur instinct de survie et les rendre plus vulnérables aux filets, aux lignes de pêche et aux prédateurs. 

LES MANGROVES 

Gardiennes des côtes 

Bordant les côtes tropicales comme des ange-gardiens, les mangroves protègent la vie sur terre des effets néfastes des tempêtes et des vagues qui se renforcent en raison du réchauffement des mers dû au changement climatique. 

Elles sont également des habitats essentiels pour de nombreuses espèces marines et peuvent même former leurs propres îles. Elles sont importantes pour la sécurité alimentaire, car elles constituent des habitats primordiaux pour la croissance de nombreuses espèces de poissons commerciales, et sont importantes pour l’atténuation du changement climatique car elles sont des puits de carbone extrêmement efficaces. 

Mais elles sont gravement menacées par le développement du littoral, l'aquaculture, la pollution et d'autres impacts humains. Les mangroves disparaissent à un rythme 3 à 5 fois plus rapide que les autres forêts, et nous avons déjà perdu plus d'un quart de la couverture originelle des mangroves. 

 

  • 5
  • /

Vous êtes prêt à sortir votre bateau de l’eau, mais vous avez des eaux usées à bord. 

 

Que faites-vous ?  

Attendez d'être sur la terre ferme ! 

Les eaux usées peuvent contenir de grandes quantités de bactéries, de champignons, de parasites et de virus qui peuvent tuer les espèces indigènes et rendre les humains malades. Soyez prudent en cherchant les meilleurs moyens de vous débarrassez de vos eaux usées.  

  • 1
  • /

Vous avez attrapé un poisson dans la mangrove mais votre ligne est emmêlée dans les racines.  

 

Comment faire ?  

Prenez-la avec vous ! 

Une ligne de pêche peut piéger, étouffer ou blesser la vie marine et les humains. Les oiseaux de mer et les tortues marines menacées sont des exemples d’espèces qui sont souvent blessées ou tuées par les lignes de pêche abandonnées. En prenant des précautions lorsque vous lancez votre ligne et en la démêlant, vous contribuerez à protéger la vie marine contre les blessures. 

Vous avez peut-être besoin de réviser !

Les pratiques de pêche peuvent avoir un impact énorme sur la santé des écosystèmes marins, et étant donné qu’ils abritent tant d’espèces différentes dont nous dépendons pour nos prises, il est dans notre intérêt de rester sur la bonne voie ! 

En protégeant les mangroves, les herbiers marins et les récifs, nous nous protégeons aussi : environ trois milliards de personnes dépendent des fruits de mer pour leurs protéines.  

La pêche joue un rôle croissant dans la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance et l’économie mondiale, mais les stocks de poissons s’épuisent rapidement. Le poisson fournit près de 20 % de toutes les protéines animales dans le monde et près de 60 millions de personnes étaient impliquées dans des activités de pêche et d’aquaculture en 2012. L’empreinte de la pêche industrielle est quatre fois plus importante que celle de l’agriculture et concerne au moins 55 % des zones océaniques. Les trois quarts des principaux stocks de poissons marins sont complètement exploités, surexploités ou épuisés. 

En savoir plus sur la Décennie de la restauration et son lien avec les océans.

Maintenant que vous savez que vous avez ce qu’il faut pour être un pêcheur responsable et un défenseur de la pêche durable, pourquoi ne pas refaire le voyage en choisissant un personnage différent ? 

  • 4
  • /

Vous vous dirigez vers le récif pour faire d’autres prises. 

 

Comment assurez-vous la sécurité du bateau ?  

Informez-vous avant de jeter ! 

Les ancres endommagent ou tuent les récifs coralliens. De nombreux récifs coralliens disposent de bouées où vous pouvez amarrer votre bateau sans avoir à jeter l’ancre. Si vous ne disposez pas d'une bouée, vous pouvez jeter l’ancre à une distance sûre en dehors du récif. Assurez-vous simplement que le récif n'est pas protégé de la pêche avant de jeter l’ancre. Et assurez-vous de transmettre ce savoir ! 

  • 2
  • /

Le bateau dans lequel vous êtes s’arrête sur un herbier marin pour observer les poissons. Vous trouvez une bouteille d’eau en plastique qui flotte.  

 

La ramassez-vous ? 

Le plastique pollue ! 

Le plastique et autres déchets peuvent tuer les algues et étouffer, blesser ou empoisonner la vie marine. Vous pouvez le ramasser en toute sécurité si vous en trouvez dans les océans ou sur la plage en utilisant des gants ou un outil, et conserver les déchets sur votre bateau jusqu’à ce que vous puissiez les recycler ou les jeter correctement. En règle générale, évitez les plastiques à usage unique en vous organisant, et soyez un modèle pour les autres touristes en leur montrant et en leur faisant connaître les différentes options qui existent. Les plastiques qui vous échappent finissent rarement par être recyclés. Pour en savoir plus sur les effets du plastique, consultez le site internet de la campagne Océans Propres

LES HERBIERS MARINS 

Ils prennent soin de nos océans 

S’étendant sur les fonds marins comme des jardins secrets de la mer, les herbiers marins nourrissent les jeunes créatures marines vulnérables avant qu’elles ne soient assez fortes pour faire le grand saut vers les récifs et autres écosystèmes marins. Ils sont essentiels à la sécurité alimentaire : 20 % des principales industries de la pêche dans le monde dépendent d’herbiers marins en bonne santé. 

Bien qu’ils n’occupent que 0,1 % des fonds marins, ces herbiers sont des puits de carbone très efficaces, stockant jusqu’à 18 % du carbone océanique mondial. 

Mais ils sont de plus en plus menacés par le ruissellement urbain, industriel et agricole, le développement côtier, le dragage, les activités de pêche non réglementées et le changement climatique. Nous avons déjà perdu 29 % de la couverture connue d’herbiers marins. 

  • 4
  • /

Vous sirotez quelques sodas pendant votre promenade en bateau.  

 

Que faites-vous avec les bouteilles vides ?  

Ne laissez aucune trace ! 

Laisser n’importe quel déchet dans les océans est dangereux pour des écosystèmes entiers, pour des espèces individuelles et pour l'être humain. Ramenez les déchets sur la terre ferme, où vous pourrez les recycler ou les jeter de manière appropriée. En règle générale, évitez les plastiques à usage unique en vous organisant, et soyez un modèle pour les autres touristes en leur montrant et en leur faisant connaître les différentes options qui existent. Les plastiques qui vous échappent finissent rarement par être recyclés. 

LES HERBIERS MARINS 

Ils prennent soin de nos océans 

S’étendant sur les fonds marins comme des jardins secrets de la mer, les herbiers marins nourrissent les jeunes créatures marines vulnérables avant qu’elles ne soient assez fortes pour faire le grand saut vers les récifs et autres écosystèmes marins. Ils sont essentiels à la sécurité alimentaire : 20 % des principales industries de la pêche dans le monde dépendent d’herbiers marins en bonne santé. 

Bien qu’ils n’occupent que 0,1 % des fonds marins, ces herbiers sont des puits de carbone très efficaces, stockant jusqu’à 18 % du carbone océanique mondial. 

Mais ils sont de plus en plus menacés par le ruissellement urbain, industriel et agricole, le développement côtier, le dragage, les activités de pêche non réglementées et le changement climatique. Nous avons déjà perdu 29 % de la couverture connue d’herbiers marins. 

You might need to reel it in!

Les pratiques de pêche peuvent avoir un impact énorme sur la santé des écosystèmes marins, et étant donné qu’ils abritent tant d’espèces différentes dont nous dépendons pour nos prises, il est dans notre intérêt de rester sur la bonne voie ! En protégeant les mangroves, les herbiers marins et les récifs, nous nous protégeons aussi : environ trois milliards de personnes dépendent des fruits de mer pour leurs protéines.  

La pêche joue un rôle croissant dans la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance et l’économie mondiale, mais les stocks de poissons s’épuisent rapidement. Le poisson fournit près de 20 % de toutes les protéines animales dans le monde et près de 60 millions de personnes étaient impliquées dans des activités de pêche et d’aquaculture en 2012. L’empreinte de la pêche industrielle est quatre fois plus importante que celle de l’agriculture et concerne au moins 55 % des zones océaniques. Les trois quarts des principaux stocks de poissons marins sont complètement exploités, surexploités ou épuisés. 

En savoir plus sur la Décennie de la restauration et son lien avec les océans.

Maintenant que vous savez que vous avez ce qu’il faut pour être un pêcheur responsable et un défenseur de la pêche durable, pourquoi ne pas refaire le voyage en choisissant un personnage différent ? 

  • 3
  • /

Vous attrapez beaucoup de poissons et beaucoup d’autres mordent !  

 

Vous : 

Ayez conscience de vos limites ! 

Les limites de capture sont en place pour prévenir la surpêche et garantir qu'il y ait suffisamment de poissons pour ceux qui en dépendent pour leur subsistance et leur alimentation. En respectant ces règles, vous contribuez à la durabilité à long terme des stocks de poissons. 

  • 3
  • /

Vous êtes enfin arrivés à destination : le récif mésoaméricain. Avant de vous lancer,  

 

Quelle crème solaire choisissez-vous ? 

 

Lisez l’étiquette ! 

Les écrans solaires chimiques qui utilisent des ingrédients comme l'avobenzone et l'oxybenzone sont toxiques pour les récifs coralliens. Choisissez un écran solaire à base de minéraux et d’oxyde de zinc pour protéger votre peau ainsi que le récif. Faites l’effort de trouver des entreprises et des produits qui prennent explicitement en compte les impacts environnementaux, depuis les ingrédients jusqu’à l’emballage et à leur élimination. 

LES RÉCIFS CORALIENS 

Villes marines 

Comportant autant de vie et de couleurs que n’importe quelle grande ville, les récifs coralliens sont des région névralgique de la biodiversité au sein des océans. Bien qu’ils n’occupent que 0,1 % des fonds marins, ils abritent 25 % de toute la vie marine et sur terre, ils nous fournissent de la nourriture, des médicaments vitaux, des loisirs, des moyens de subsistance et une protection contre les tempêtes. Ils constituent l’un des écosystèmes les plus productifs et les plus riches en biodiversité de notre planète ! 

Cependant, sur une grande partie du globe, nous avons perdu 50 % de la couverture corallienne. Cette perte pourrait même atteindre 90 % si les températures mondiales augmentent de 1,5°C. Cela pourrait marquer le coup d’arrêt de tout un écosystème qui fonctionne silencieusement pour assurer le bien-être des êtres humain. 

  • 2
  • /

Vous souhaitez vous baignez, mais vous ne connaissez pas la profondeur de l’eau.  

 

Que faites-vous ?  

 

Dirigez-vous vers les eaux profondes! 

Si vous naviguez en eaux peu profondes, les hélices de votre bateau peuvent heurter le fond marin, endommageant les herbiers marins et nuisant aux nombreuses espèces qui y vivent. Il est préférable d’éviter les eaux non cartographiées et de rechercher les balises de chenaux qui désignent les eaux profondes. La plus grande menace qui pèse sur les lamantins et les dugongs menacés qui vivent dans les prairies sous-marines est la collision avec les bateaux. Rien qu’en 2019, on estime que 531 Lamantins ont été tués par des bateaux dans le seul État américain de Floride. 

  • 3
  • /

Vous avez trouvé l’endroit parfait pour nager.  

 

Où jeter l'ancre ?  

 

Jetez l’ancre dans le sable ! 

Les ancres peuvent endommager les herbiers marins si elles ne sont pas lancées correctement. Il est préférable de toujours chercher un endroit clair et sablonneux éloigné de tout herbier marin ou corail pour éviter de nuire à la vie marine. 

LES HERBIERS MARINS 

Ils prennent soin de nos océans 

S’étendant sur les fonds marins comme des jardins secrets de la mer, les herbiers marins nourrissent les jeunes créatures marines vulnérables avant qu’elles ne soient assez fortes pour faire le grand saut vers les récifs et autres écosystèmes marins. Ils sont essentiels à la sécurité alimentaire : 20 % des principales industries de la pêche dans le monde dépendent d’herbiers marins en bonne santé. 

Bien qu’ils n’occupent que 0,1 % des fonds marins, ces herbiers sont des puits de carbone très efficaces, stockant jusqu’à 18 % du carbone océanique mondial. 

Mais ils sont de plus en plus menacés par le ruissellement urbain, industriel et agricole, le développement côtier, le dragage, les activités de pêche non réglementées et le changement climatique. Nous avons déjà perdu 29 % de la couverture connue d’herbiers marins. 

Avant de faire vos valises...

Il serait sage de réfléchir aux conséquences sur la vie marine de votre façon d’observer ces écosystèmes étonnants ! Les récifs sont aussi complexes et interconnectés qu’ils sont fructueux et divers, mais cela signifie qu’ils peuvent aussi être facilement perturbés.  

Les deux tiers de nos océans ont subi l’impact négatif de l’activité humaine, dont une grande partie se produit sur terre en raison de la pollution, des émissions de carbone et du développement des infrastructures. Dans les océans, la surpêche est la plus grande menace ; cependant, même les actions les plus subtiles comme le rejet de plastiques, l’utilisation de produits chimiques nocifs ou la modification du comportement des animaux peuvent avoir un impact important sur la santé et le fonctionnement des écosystèmes océaniques.  

Protéger les coraux, les herbes marines et les mangroves, c’est aussi protéger les milliers d'espèces qui en dépendent. Et en retour, cela soutient notre approvisionnement alimentaire, notre culture, nos loisirs et nos moyens de subsistance sur terre !  

En savoir plus sur la Décennie de la restauration et son lien avec les océans.

Maintenant que vous savez que vous pouvez préserver la santé des écosystèmes marins tout en étant un touriste, pourquoi ne pas tenter votre chance en choisissant un personnage différent ? 

  • 2
  • /

Vous voyez des poissons sur l’herbier marin près du fond.  

 

Comment les attrape-t-on ?  

 

Optez pour la tradition ! 

La manière dont vous pêchez peut endommager de façon permanente les écosystèmes marins, les rendant moins productifs pour les prises futures. Le chalutage (traîner un filet sur le fond), l’empoisonnement des poissons et l’utilisation de dynamite sont des exemples de pratiques de pêche destructrices. L’utilisation d’un hameçon et d’une ligne, d’un filet lancé ou d’une lance respecte la vie marine. 

 

  • 4
  • /

Vous sautez dans l’eau et explorez le récif. Au bout d'un moment, vous avez mal aux jambes.  

 

Où puis-je faire une pause et me reposer ? 

Attention à la marche ! 

Les coraux peuvent ressembler à d’étranges rochers, mais ils sont en fait composés de créatures vivantes appelées polypes ! Marcher dessus ou les toucher peut endommager ou tuer ces polypes et détruire ainsi tout un récif. Utilisez un dispositif de flottaison si nécessaire, ou marchez sur les fonds sableux à l’extérieur du récif. Identifiez les opérateurs de sports nautiques comme Green Fins qui mettent l’accent sur le soin des écosystèmes dont ils bénéficient. Soyez proactif en demandant à votre guide de parler au groupe du concept de flottabilité et des impacts d’une mauvaise utilisation des palmes. 

LES RÉCIFS CORALIENS 

Villes marines 

Comportant autant de vie et de couleurs que n’importe quelle grande ville, les récifs coralliens sont des région névralgique de la biodiversité au sein des océans. Bien qu’ils n’occupent que 0,1 % des fonds marins, ils abritent 25 % de toute la vie marine et sur terre, ils nous fournissent de la nourriture, des médicaments vitaux, des loisirs, des moyens de subsistance et une protection contre les tempêtes. Ils constituent l’un des écosystèmes les plus productifs et les plus riches en biodiversité de notre planète ! 

Cependant, sur une grande partie du globe, nous avons perdu 50 % de la couverture corallienne. Cette perte pourrait même atteindre 90 % si les températures mondiales augmentent de 1,5°C. Cela pourrait marquer le coup d’arrêt de tout un écosystème qui fonctionne silencieusement pour assurer le bien-être des êtres humain. 

Vous n’êtes pas un marin d’eau douce !

Profitez des océans est un bonus supplémentaire aux avantages sanitaires, environnementaux et économiques que nous tirons des écosystèmes marins. Pourtant, la navigation de plaisance peut endommager ces environnements fragiles. Vous avez réussi à naviguer de manière responsable et à préserver la santé des océans ! 

Bien que nous ne puissions pas voir tout ce qui se passe sous la surface de l'océan, nous avons certainement un impact sur celui-ci. Et n’oubliez pas que ce que vous faites dans votre bateau de plaisance s’applique également aux bateaux plus grands et aux bateaux de croisière. Si vous partez en croisière, faites preuve de bon sens et trouvez un opérateur qui place son impact environnemental au cœur de ses pratiques commerciales : réduire les plastiques à usage unique, être économe en énergie et éliminer les déchets de manière responsable. Vous serez peut-être surpris, mais de nombreux navires se contentent de déverser leurs déchets en mer pour éviter de payer pour leur élimination. 

En savoir plus sur la Décennie de la restauration et son lien avec les océans.

Maintenant que vous savez comment des plaisanciers responsables peuvent contribuer à la protection de la vie marine, pourquoi ne pas prendre le voyage comme un personnage différent ? 

  • 1
  • /

Vous naviguez près du récif et vous apercevez au loin quelques requins baleines.  

 

Que faites-vous ?  

Ne bougez pas ! 

Observer la vie sauvage de trop près peut avoir un impact sur l’alimentation, l’accouplement et d’autres de leurs comportements. Le requin-baleine est un exemple d’espèce menacée, le toucher ou le déranger peut entraîner des conséquences pénales. Il est préférable d’apprécier la beauté de la vie sauvage de loin et de les laisser faire leur part pour le récif, comme les requins-baleines qui régulent les populations de krill et de plancton afin que les récifs puissent prospérer. Apportez des jumelles et soyez un modèle pour les autres plaisanciers. 

 

LES RÉCIFS CORALIENS 

Villes marines 

Comportant autant de vie et de couleurs que n’importe quelle grande ville, les récifs coralliens sont des région névralgique de la biodiversité au sein des océans. Bien qu’ils n’occupent que 0,1 % des fonds marins, ils abritent 25 % de toute la vie marine et sur terre, ils nous fournissent de la nourriture, des médicaments vitaux, des loisirs, des moyens de subsistance et une protection contre les tempêtes. Ils constituent l’un des écosystèmes les plus productifs et les plus riches en biodiversité de notre planète ! 

Cependant, sur une grande partie du globe, nous avons perdu 50 % de la couverture corallienne. Cette perte pourrait même atteindre 90 % si les températures mondiales augmentent de 1,5°C. Cela pourrait marquer le coup d’arrêt de tout un écosystème qui fonctionne silencieusement pour assurer le bien-être des êtres humain. 

Vous êtes un voyageur réfléchi !

Les récifs coralliens sont en danger en raison de leur nature délicate et diverse, mais vous avez fait un excellent travail pour les conserver en bonne santé !  

Les deux tiers de nos océans ont subi les effets négatifs de l’activité humaine, dont une grande partie se déroule sur terre, en raison de la pollution, des émissions de carbone et du développement des infrastructures. Dans l'océan, la surpêche est la plus grande menace ; cependant, même les actions les plus subtiles comme le rejet de plastiques, l'utilisation de produits chimiques nocifs ou la modification du comportement des animaux peuvent avoir un impact important sur la santé et le fonctionnement des écosystèmes océaniques.  

Protéger les coraux, les herbes marines et les mangroves, c’est aussi protéger les milliers d’espèces qui en dépendent. Et en retour, cela soutient notre approvisionnement alimentaire, notre culture, nos loisirs et nos moyens de subsistance sur terre !  

En savoir plus sur la Décennie de la restauration et son lien avec les océans.

Maintenant que vous savez que vous pouvez préserver la santé des écosystèmes marins tout en étant un touriste, pourquoi ne pas tenter votre chance en choisissant un personnage différent ? 

  • 5
  • /

En retournant au bateau à la nage, vous apercevez un superbe corail corne de cerf que vous avez aperçu dans les boutiques de souvenirs le long de la plage.  

 

Cela sera-t-il un bon souvenir ? 

Regardez avec les yeux ! 

Le corail corne de cerf, comme tous les coraux, fournit de la nourriture ainsi qu’un refuge à de nombreuses espèces. Les fragmenter peut tuer l’arbre tout entier, et comme ils sont également protégés par la loi, cela pourrait vous attirer des ennuis. Essayez plutôt de rapporter chez vous de l’artisanat, de la musique, des œuvres d’art ou des vêtements locaux. Si vous achetez des produits de la mer, demandez au propriétaire du magasin s’ils sont légaux et durables. Souvent, ils ne le savent pas, il vaut donc mieux éviter de les acheter. Découvrez la vie fascinante des coraux grâce à la campagne Glowing Gone, afin de mieux défendre leur avenir !